AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez|

Madelaine ~ L'apparence tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Madelaine ~ L'apparence tue. Dim 19 Mai - 11:26




Madelaine Grâce O'Wadrys
« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ~ »



who i am

Bonjour! Je m'appelle Madelaine - mais Mad' pour les intimes. Je suis née en Europe, bien que je n'y ais vécu qu'une année, le 23 juin il y a 19 ans de cela, plus précisément. Côté coeur, je suis célibataire. Je n'exerce aucun métier, excepté celui de femme au foyer. J'appartiens secrètement au groupe de la résistance. Je suis un personne Douce, patiente, discrète, douée; mais aussi entêté, manipulatrice, manique, et j'ai une fâcheuse tendance à ne pas respecter les règlements. Si j'ai une particularité ou un secret ? Je prend secrètement part de la bataille entre les indiens et les cow-boys..


this is my story

Madelaine rentra dans sa chambre, furieuse. La vie était un phénomène étrange, mais bien moins difficile à comprendre que l’homme. L’homme. Quel être indigne que voilà ! Être prétentieux et égoïste. Pourtant, elle le sait, certains sont autrement. Certains sont, différents. Pourquoi les rejettent-ils donc aussi facile ? Quel est l’intérêt de détruire leur vie ? Leur ont-ils causé des problèmes ? Certes, ils empêchent l’acquisition totale des terres de l’Amérique, et ont certaines coutumes, et religions bien étranges. Mais, est-ce une raison de ne pas les respecter ?
Mad’ prit furieusement son journal, et s’assit sur son lit. Elle feuilleta le livre, espérant trouver des réponses aux questions qu’elle se posait.

14 août.
« Cher journal. J’ai eu l’honneur de te recevoir comme présent pour mon dix-septième anniversaire. Quelle chance ais-je là ! J’imagine qu’une présentation s’impose donc.
Je m’appelle Madelaine Grâce O’Wadrys, fille du célèbre Katerger O’Wadrys, l’un des plus grands commerçants de la région. Je suis arrivée ici alors que je n’avais qu’une année d’existence, et ne connais donc point le reste du monde. Mais un jour, j’irai à sa rencontre, c’est promis.
Père veut me marier.
Une femme, dit-il, ne doit pas rester libre trop longtemps, afin d’éviter quelconque dérapage avec des hommes indignes. Cependant, Mère l’en empêche. J’imagine que Père a gardé cette notion de mariage d’Europe, car ici, mariée ou non, la femme a la même valeur.
Je suis actuellement près du lac de ma maison. En effet, cette demeure est bien grande, et nous l’avons reçu grâce à père, évidemment. Plus loin se trouve le village, le centre de ce petit monde. L’endroit me plait bien, même si je l’avoue, voir les mêmes têtes à longueur de journée m’exaspère. Oh, je dois y aller, à bientôt ! »


Madelaine ne put s’empêcher de sourire. Elle avait désormais dix-neuf ans, n’était toujours pas mariée, et n’avait point l’intention de s’engager. Elle continua de feuilleter, tournant quelques pages non importantes, pour retomber sur un vieux texte qu’elle avait écrit ;

19 février.
« Moi qui voulais voir ailleurs, je suis servis ! Dieu, merci merci pour cette magnifique découverte que tu m’as offerte ! Alors que je me promenais sur un chemin quelque peu éloigné de la ville, j’ai vu… Un cheval. Certes, des chevaux, j’en vois bien souvent. Ne serait-ce qu’au village, il y en a des centaines. Mais celui-là était différent. Il était libre –déjà, cela semblait étrange-, petit et robuste. Il avait des tâches étranges, et des dessins sur le corps. Jamais je n’avais vu un cheval aussi beau, aussi sauvage. Comme je me suis approchée de lui, il a d’abord pris peur, avant de revenir à moi. Évidemment, je n’ai point pu me contrôler, et je voulu le monter.
Plus petite, père m’avait appris à monter à cheval. Je n’aimais pas spécialement ses méthodes, mais, cela ne m’importait pas vraiment. Cependant, une fille n’était pas digne de monter, c’est pourquoi j’ai arrêté.
Le cheval se laissa faire, mais, une fois dessus, il m’embarqua. Ne sachant pas quoi faire, je tenais de toutes mes forces sur la bête qui s’emballait vers un paysage inconnu. Quelques minutes plus tard, je me suis retrouvée chez des… indiens. Ciel, je n’en avais jamais vu ! D’après les histoires que j’ai entendu de mon père –en écoutant à travers les portes- les indiens étaient de repoussantes personnes, qu’il fallait exterminer. »


Elle tourna quelques pages encore.

« Leur rendre visite devint une habitude. Ohalli était un grand sage qui m’enseignait son savoir. Au bout de quelques mois, j’appris entièrement leur langage, leur façon de vivre. J’aimais tout ce qu’ils faisaient, tout ce qu’ils pensaient. Évidemment, Père et Mère n’étaient pas au courant. Je serais indignée s’ils l’apprenaient. »


Elle referma le journal d’un coup sec. Cela faisait un an qu’elle allait les voir en cachette. Une année entière. Elle les considérait comme sa famille. Ses amis les plus proches. Mais l’homme n’a pas de pitié. Accusé à tort, la plupart ont été pendus, ou enfermés. Certains des siens prétendent qu’ils pratiquent la magie noire. Elle doit choisir, entre la vie qu’on lui a donnée, et la vie qu’elle veut. Elle ferma les yeux et respira un grand coup. L’image de ce cheval lui revint. Libre et fier, aujourd’hui esclave du travail de l’homme. Ce même cheval qui l’avait, il y a longtemps, mené vers ces terres inconnues, lui, travaillant désormais pour la conquête du territoire qu’il n’a plus. Une larme coula. La haine se faisait apercevoir, la cohabitation ne pourrait durer. Une guerre se préparait. Un choix était à faire.
La larme glissa. Non pas de honte, ou de tristesse, mais de regret. Elle savait quel était son devoir. Elle savait qu’elle trahissait sa famille, sa dignité. Mais qu’importe. Mad’ faisait partie des libres. Faisait partie de ce peuple qu’elle a découvert. Sa décision était prise. Son chemin était tracé. Pas de retour possible.




behind the screen

T'as un prénom tout de même ? Surprised • ici
Ton p'tit surnom, c'est quoi ? Shocked • Shannon =)
Tes crédits • Gritsou
Qui est sur ton avatar ? • Astrid Berges-Frisbey
Ton avis sur le forum ? • Il est magnifique, je suis surprise qu'il n'y ait pas beaucoup de monde! Les codes, le design... Waouh!
Le fameux code du règlement ? RazzOk par Charlie Wink

FICHE PAR ROMANE



Dernière édition par Madelaine O'Wadrys le Dim 19 Mai - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Personnage non joueur. Merci de ne pas envoyer de MP


    Masculin

      ☆ COUPS DE FEU : 290
        ☆ AMÉRICAIN DEPUIS : 29/12/2012

        Papiers
        » JUKEBOX:
        » CHEZ MOI : Partout et nulle part à la fois
        » UNE PHRASE: Maître du jeu, je suis

MessageSujet: Re: Madelaine ~ L'apparence tue. Dim 19 Mai - 12:07

Oh bienvenue à toi très chère Oh my god Oh my god Encore une compatriote, ouh la la la la Dead Nooooon ?!
Bon courage pour ta fiche ma demoiselle Saute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wicked-mind.superforum.fr
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Madelaine ~ L'apparence tue. Dim 19 Mai - 12:28

Merci beaucoup =)
Je pense avoir fini, je vais vérifier mon orthographe...
J'espère que tout est bon ! Saute
Revenir en haut Aller en bas

Personnage non joueur. Merci de ne pas envoyer de MP


    Masculin

      ☆ COUPS DE FEU : 290
        ☆ AMÉRICAIN DEPUIS : 29/12/2012

        Papiers
        » JUKEBOX:
        » CHEZ MOI : Partout et nulle part à la fois
        » UNE PHRASE: Maître du jeu, je suis

MessageSujet: Re: Madelaine ~ L'apparence tue. Dim 19 Mai - 13:22

Charmante histoire Oh my god Je pense que tout est bon ! Par contre, tu dis faire partie secrètement du groupe de la résistance alors je t'y met ou vu que c'est secret je te met en citoyen ? I love you (par ailleurs je me demande pourquoi tu as l'étiquette citoyen sur ton pofil xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wicked-mind.superforum.fr
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Madelaine ~ L'apparence tue. Dim 19 Mai - 13:34

Le forum a décidé pour moi xD
Okay, pas de problème. D'apparence citoyenne, c'est ça. Mais dès que la résistance se montrera, alors il faudra changer le statut... Ou alors... Tu peux mettre résistance, car de toute façon, y'aura pas marqué ça sur le front de mon personnage dans la rue.
Enfin, fait comme tu l'sens, c'toi l'patron Bang !
Revenir en haut Aller en bas

Personnage non joueur. Merci de ne pas envoyer de MP


    Masculin

      ☆ COUPS DE FEU : 290
        ☆ AMÉRICAIN DEPUIS : 29/12/2012

        Papiers
        » JUKEBOX:
        » CHEZ MOI : Partout et nulle part à la fois
        » UNE PHRASE: Maître du jeu, je suis

MessageSujet: Re: Madelaine ~ L'apparence tue. Dim 19 Mai - 14:05

Je vais te mettre dans la résistance directement ok ? Very Happy
Du coup, bravo ta fichounette est validée Balloon Tu peux à présent écrire tes écrits/liens, jouer aux jeux, flooder, rp' enfin tout ça quoi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wicked-mind.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Madelaine ~ L'apparence tue.

Revenir en haut Aller en bas

Madelaine ~ L'apparence tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (f/prise) MADELAINE PETSCH
» (F) Madelaine Petsch - Petite sœur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† OUTLAWS † :: FOR A SAFE ARRIVAL :: Anciens sujets-